P

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Paiement
- Que l'on effectue : annonce de l'argent
- Que l'on reçoit : on recevra une facture.

Paiement complémentaire
- Que l'on doit  effectuer : on sera dupé

Paillasse
- Le voir : on va se trouver dans une situation curieuse.
- Jouer le rôle de Paillasse : souffrance, déception, chagrin;
- Entendre chanter l'air de Paillasse : de bonnes aspirations promettent un succès commercial.

Paille
- Dans la plupart des cas, signe d'inquiétude intérieure, mais  bravoure devant le danger.
- Battue que l'on voit en bottes ou en tas: on perdra une récompense méritée par la faute d'un tiers.
- Sur laquelle on est étendu ou dort ou que l'on utilise à cette fin : des années maigres.
- Hachée pour la nourriture du bétail: faim et misère.
- Sac de paille : on sombrera dans la misère.

Pain
- Selon les circonstances rêve de détresse, de désir sexuel.
- Voir, acheter ou manger du pain: amis fidèles.
- Cuire un pain: bonheur.
- Voir quelqu'un manger du pain, pendant que soi-même on a faim: un ami ou une ami obtiendront un succès que l'on avait espéré pour soi.
- Pain vieux, dur : de grosses difficultés à surmonter prochainement.
- Pain frais, tendre : on recevra des invités.

Paix
- Conclue avec des ennemis : avantage et profit.

Palais
- Rêve de désir suscité par une détresse passagère ; le réveil n'est jamais beau.
- Que l'on voit : annonce la perte de la liberté personnelle.
- Que l'on reçoit en cadeau ou dont on hérite : on tombera dans la misère ou dans une situation difficile.
- Dans lequel on habite : dans une affaire, on fera une chute grave ou connaîtra un mauvais réveil.
- Dans lequel on a des relations : on tombera dans la dépendance de quelqu'un et cette dépendance pèsera.

Pâlir
- Soi-même : on sera pris en flagrant délit de mensonge.
- Voir pâlir quelqu'un: mauvaise nouvelle.

Palmier
- Toujours symbole sexuel, souligne particulièrement la force masculine; fréquemment rêve féminin.
- Que l'on voit au dehors : un désir déjà ancien se réalisera.
- Dans une pièce : on sera très mécontent du développement pris par une affaire.

Pansement adhésif
- Que l'on voit : dissension ou offense.
- Que l'on appose à quelqu'un : on se repent d'avoir fait mal à quelqu'un.
- Que l'on s'appose ou qu'un tiers appose : on sera très froissé.
- Que l'on voit sur un oeil : pardon.
- Collé sur la bouche : on devrait parler moins.

Pantalon
- On y trouve la protection dont on ne bénéficie pas nu : on attache beaucoup de prix aux choses extérieures.
- Que l'on voit ou que l'on met : tranquillité et sécurité.
- Que l'on perd : on sera l'objet de railleries.
- Que l'on ôte : prudence !
- Déchiré : honte.

Panthère
- Que l'on voit : mise en garde contre des personnes fausses et méchantes.
- Par laquelle on est poursuivi ou attaqué : on subira des dommages du fait de calomnies insidieuses.
- Que l'on abat : dans une affaire, on sera brillamment réhabilité.

Pantin
- On ne sera guère sérieux.

Pantoufle
- Indice d'un état d'esprit matérialiste, qui fait passer les avantages avant les désirs.
- Que l'on voit : exhortation à ne pas se laisser décourager.
- Que l'on achète : on fera une grosse sottise.
- Que l'on reçoit en cadeau : pour les célibataires fiançailles ou mariage sous peu ; pour les personnes mariées signe que l'on devra se plier à la volonté du partenaire.
- Que l'on porte : une laide scène de ménage en perspective.
- Sabots : on risque de devenir despotique.

Pantoufles
- On mènera une existence confortable.

Paon
- Symbole originel, proche du feu : recherche d'une voie nouvelle susceptible de donner de meilleurs résultats.
- Que l'on voit : on rencontrera une femme belle qui jouera un certain rôle, mais qui s'efforce de dissimuler son ambition et son égoïsme derrière le masque d'une amabilité charmante.
- Que l'on entend brailler : on recevra une invitation tentante, mais la prudence sera de mise.
- Voir plusieurs paons : on aura des relations avec des personnes haut placées.
- Plume de paon : vanité.

Pape
- Que l'on voit : pardon d'un faux pas et protection contre ses conséquences.

Papier
- Il est urgent de régler des affaires en suspens.
- Que l'on coupe : séparation ou rupture.
- Voir des feuilles de papier vides : prochainement, un écrit important va jouer un rôle.
- Sur lequel on écrit ou peint : une affaire va causer une vive préoccupation intérieure.
- Sur lequel on voit des tiers écrire ; une affaire concernant des tiers préoccupera.
- Voir des feuilles de papier écrites : beaucoup de correspondance inutile ou futile.
- Que l'on déchire ou brûle : on fera prompte justice d'une affaire; ou exhortation à procéder ainsi.
- Voir des rouleaux de papier : annonce d'une long procès; si le papier ; si le papier est blanc, on gagnera ; s'il a une autre couleur, on perdra.
- Papier monnaie, voir "Argent", "billets de banque".
- Fabrique de papier : on recouvrera ce qu'on a  perdu.

Papillon
- De même que le papillon est le produit d'une métamorphose, un changement important va se produire.
- Que l'on voit ; on a un ami ou un amoureux inconstant.
- Que l'on capture : on surprendra son ami ou son amoureux quand il commettra une petite
infidélité.

Pâques
- Résurrection, changement, dépassement de l'état antérieur ; espoir d'amélioration ultérieure.

Paquet
- Toujours, une interprétation sexuelle s'impose ; la nature du paquet revêt de l'importance.
- Que l'on reçoit par la poste ; de bonnes affaires.
- Vide ; mauvaises affaires.
- Avec de l'or : honneurs et richesses.

Parachute
- Que l'on voit : on s'exposera sans motif à un danger.
- Que l'on utilise : une grande entreprise projetée réussira à la seule condition d'être effectuée au cours de la prochaine période de chance.
- Voir beaucoup de parachutistes sauter : annonce que de grandes masses vont se mettre en mouvement dans le pays.

Parade
- Que l'on voit : exhortation à la discipline intérieure.
- A laquelle on participe : on est sévèrement discipliné par le destin, conduit ainsi au succès et on voit ses mérites reconnus.

Paradis
- On escompte une récompense extraterrestre pour compenser l'ingratitude de son entourage.
- Que l'on voit : présage d'un temps heureux.
- Où l'on se trouve : mise en garde contre l'exubérance.
- Pommes de paradis : il faut s'attendre à des désagréments.

Paralysie
- Souvent rêve prémonitoire : des difficultés momentanées ne peuvent pas être surmontées. Il vaut mieux être prudent et attendre.

Parapluie
- Rêve suscité par un désir de protection; on a peur qu'une existence paisible soit troublée.
- Que l'on voit : on vivra plus retiré dans un proche avenir.
- Que l'on oublie : on sera tiré brutalement d'une existence paisible.
- Ouvrir une ombrelle : on manque ses meilleures chances, alors qu'on devrait ouvrir largement sa porte au bonheur.
- Que l'on ouvre quand il pleut : on passe à côté de sa chance sans la voir.

Parc
- Rêve suscité par un désir de repos et de détente ; forte irritation nerveuse.
- Que l'on voit : des amis aisés.
- Dans lequel on se promène : on se fera des relations ou participera à une jolie fête.

Parchemin
- Vieux que l'on voit ou trouve : annonce une découverte précieuse et inattendue.

Pardon
- Une demande sera écoutée.

Parents
- On rêve de ses parents quand on désire leur appui.
- Voir ses parents ou parler avec eux: gaieté et chance.
- Se quereller avec eux : mauvais présage.
- Les voir morts : annonce de bonne nouvelles familiales.

Paresse
- En général, réaction  nerveuse à trop de fatigue: doit être considéré comme un avertissement sur le plan de la santé.

Parfum
- Que l'on achète ou emploie: on voudrait obtenir la faveur de quelqu'un, mais on ne réussit pas entièrement à cacher ses fautes et ses faiblesses.
- Que l'on reçoit en cadeau ou que l'on sent :on vous cache quelque chose.
- Dont on fait cadeau : les efforts dépensés pour gagner la faveur d'une personne auront du succès.

Pari
- Que l'on fait :on s'engagera dans une affaire peu sûre.
- Que l'on gagne : une affaire peu sûre tournera mal.
- Que l'on perd : dans une affaire peu sûre, on aura une chance non méritée.

Parjure
- Que l'on fait : un grand malheur arrivera par votre faute.
- Que l'on voit faire par des tiers : on tombera dans le malheur par la faute de tiers.

Parrain
- Que l'on voit : on trouvera aide et secours auprés de quelqu'un dans une affaire.
- Que l'on est : baptême d'un enfant : il se peut aussi que l'on prenne un engagement qui causera bien des peines et des soucis.

Parrain (à un baptême)
- Que l'on est : honneur.

Parties honteuses
- Que l'on voit : quelque chose est une source de plaisir.
- Pudeur : on a un bon naturel.

Parties sexuelles
- Rêve de détente ; des complexes, des désirs refoulés,, ect. sont libérés.

Passeport
- On se rend compte qu'un certain moyen de se tirer d'affaire est devenu inévitable.
- voir son propre passeport : on fera un voyage.
- Le passeport d'une autre personne : difficultés avec des administrations publiques ou soucis en relation avec le voyage d'une autre personne.
- Contrôle des passeports : on sera restreint dans sa liberté de mouvement par un cas de force majeure.

Passer à l'ennemi
- On commettra une lâcheté.

Passerelle
- Au-dessus d'une rivière : bonheur et bénédiction.

Pâte
- Que l'on voit ou que l'on prépare : une visite agréable.

Pâté
- Que l'on voit : on aura un plaisir.
- Que l'on prépare : on va se procurer une joie innocente.
- Que l'on mange : santé et bien-être, si l'on sait garder en tout la juste mesure.

Patins à roulettes
- Que l'on voit : dans une affaire, il faut se hâter si l'on ne veut pas arriver trop tard.
- Faire du patin à roulettes ; des désavantages causés par des décisions prématurées.
- voir des tiers patiner : on sera devancé par quelqu'un.

Patins à glace
- Que l'on voit : mise en garde contre une maladresse.
- Savoir bien patiner : en manoeuvrant avec habileté, on obtiendra un beau succès.
- Etre mal assuré ou faire une chute : dans un projet, on subira des échecs, parce qu'on s'aventure dans quelque chose à quoi l'on n'entend rien.

Pâtisserie
- Que l'on voit : on s'ennuiera.
- Dans laquelle on est : maladie de l'estomac.
- Dans laquelle on sert : on perdra son indépendance.

Pâtisserie
- Que l'on mange ou que l'on fait : gros gain.

Pâtre
- Les soucis familiaux incitent à assumer des charges trop lourdes.
- Que l'on voit avec un troupeau : accroissement de la fortune.
- Sans troupeau: perte affectant la fortune.
- L'être soi-même et avoir un grand troupeau de bêtes belles et vigoureuses : bonnes affaires.
- Un petit troupeau de bêtes maigres : soucis matériels.
- D'un troupeau de bovins : chance.
- De porcs : gains
- D'agneaux : plaisirs innocents.
- De chevaux :  on aura une joie tumultueuse.
- D'oies et de canards : on aura beaucoup à souffrir de commérages.

Patron / Patronne / Auberge
- Symbole d'instinctivité naturelle.
- Que l'on voit : on recevra pour un projet le concours d'un ami.

Pauvre
- L'être : vivre des illusions.
- Et pieux en même temps : bonheur et conscience tranquille.

Pavé
- On ne devrait pas avoir le coeur si dur.

Paveur
- Prépare votre voie.

Pavot
- Que l'on voit en fleur : on est mêlé à des commérages ou l'objet de commérages.
- Graines de pavot : excitation novice ou maladie.

Paysage
- On éprouve une nostalgie insatisfaite.
- Aimable et ensoleillé : bonheur, joie et amour.
- Sombre : oppression, chagrins et soucis.

Paysan
- Nostalgie de la nature et de la vie simple.
- Voir travailler un paysan : joyeux avenir.
- Rencontrer un jeune paysan : chance et succès dans des dispositions professionnelles ou privées.
- Un vieux : des obstacles et des difficultés sur la route.
- Se voir sous traits d'un paysan : on fera de bons progrès sur une base propre.

Pays natal
- On a le désir d'un accomplissements, mais on se tourne trop vers son passé.
- Que l'on quitte : on aura de graves soucis à cause de l'avenir de la famille.
- Que l'on revoit : des heures heureuses.

Péage
- Que l'on  perçoit : des espoirs se réaliseront.
- Voir un bureau de péage : on sera exposé à des petites mésaventures.

Peau
- Brune ou noire que l'on voit ou que l'on a  : de mauvaises intentions sont dévoilées : chez les femmes, signe d'adultère.
- Jaune : on est trop peureux dans une affaire.
- Toucher une peau délicate : quelqu'un va offrir une résistance vigoureuse.
- Blanche : joie

Peau de bête
- Signe de contrariété et d'insuccès.
- Que l'on voit : malheur.
- S'habiller de peaux de bêtes : aversion à l'égard de la vie des affaires.
- Dépouiller un animal : aisance.

Peau d'un tambour
- S'attendre à de bonnes nouvelles

Pêche
- Signification sexuelle : le fruit mûr est l'expression d'un amour parfait.
- Que l'on voit : on peut goûter une fois de plus le fruit doux de l'amour.
- Que l'on cueille ou fait tomber de l'arbre : on ne peut pas attendre en amour que le moment vienne.
- Que l'on offre : on court les filles
- Qui est offerte : on a affaire à un coureur de filles
- Que l'on mange : une liaison amoureuse est prise plus au sérieux par le partenaire qu'on le désire.
- Fade : déception désagréable en amour.
- Planter un pêcher : on parviendra à des positions élevées.

Pêcher
- On va au devant de dangers et d'incertitudes, mais on retrouvera son équilibre.
- Se voir pêcher : on retrouve son équilibre intérieur.
- Voir des tiers pêcher à la ligne : l'occasion d'une bonne camaraderie.
- Pêcher de gros poissons dans l'eau claire : chance et succès.

Pêcher à la ligne
- Voir quelqu'un pêcher à la ligne : on retrouve son équilibre intérieur.
- Voir des tiers qui regardent pêcher à la ligne : l'occasion d'une bonne camaraderie.
- De gros poissons d'une eau claire : chance et succès.

Peigne
- Malpropre que l'on voit : efforts infructueux.
- Que l'on achète : on mettra de l'ordre dans ses affaires.
- Que l'on perd : querelle entre amis.
- Que l'on utilise : combat décisif pour l'existence.

Peigner 
- Les cheveux à un enfant : on jouit d'une bonne réputation.
- Des cheveux longs : nouvelle amitié.

Peindre
- Soi-même : flirt ou amourette.
- En utilisant du blanc, du vert, du bleu et toutes les nuances délicates : bonheur sans nuages.
- Du rouge : bonheur troublé occasionnellement par l'envie.
- Du jaune : bonheur troublé occasionnellement par l'envie.
- Du gris : bonheur troublé occasionnellement par des pensées mélancoliques.
- Du noir : bonheur troublé occasionnellement par du chagrin et un deuil.
- Du brun : bonheur troublé occasionnellement par une malchance extérieure.

Peindre
- Quelque chose  en noir : maladie.
- Quelque chose en blanc : persécution.
- Quelque chose dans une couleur  criarde ou en rouge : joie.

Peine
- A laquelle on est condamné : bonheur prochain.

Peintre
- Symbole de la nostalgie ou de l'espoir d'une vie nouvelle, différente, du désir de changement, de la préparation de changements, au point de vue érotique.
- Que l'on voit au travail : d'une manière générale chance et âge avancé.

Pèlerin
- Rêve prémonitoire : on ne peut se fier à rien de ce qui existe : tout passe.
- Que l'on voit : rappelle que tout bonheur terrestre est éphémère.
- Que l'on est : solitude voulue ou imposée.

Pèlerinage
- Que l'on voit ou auquel on p rend part : on atteindra un but.

Pelle
- On sera appelé à fournir des services.

Pencher
- Se pencher : humiliation.

Pendre
- On se trouve dans une phase de transition.
- Du linge pour le faire sécher : on désire se trouver dans un milieu meilleur : ce désir se réalise en partie.
- Voir pendre : malheur.
- Se pendre : la situation va s'améliorer.
- Etre pendu : chance et honneur.

Pénitence

- Faire pénitence : on sera offensé.
- Voir quelqu'un qui fait pénitence : mauvaises nouvelles.

Pension alimentaire
- Que l'on paie : gros désagréments.
- Que l'on perçoit : moins de soucis.
- Qui est saisie : ennuis avec les autorités.

Perdre
- Quelque chose : on trouvera ou découvrira quelque chose.
- Se perdre : on vivra quelque chose d'extraordinaire.

Perdrix
- Que l'on voit : mise en garde contre la jalousie.
- Que l'on tire : la jalousie de tiers causera des ennuis.
- Que l'on mange : on fournira à quelqu'un des motifs de jalousie.

Père
- Chez les jeunes filles et les femmes, révolte ou exhortation de la nature virile; très souvent aussi penchant ou estime à l'égard d'éducateurs, d'enseignants, de prêtres; transposition de l'image du père.
- Chez les hommes, souvent réaction à des contraintes, des prescriptions parfois importunes, dans la plupart des cas désagréables.
- Voir son propre père en vie : on s'apprête à attirer la honte sur la famille, et se voit rappeler ce que l'on doit à ses parents.
- Le voir mort : joie ou aide inattendue.

Père des pauvres
- Ce que l'on désire se réalisera.

Perles
- Faux-brillant qui laisse peu à espérer.
- Que l'on voit : des larmes.
- Dont on fait cadeau : un acte bien intentionné donnera un résultat contraire.
- Que l'on reçoit en cadeau : un cadeau précieux porte malheur, il est la cause de chagrin ou de soucis.
- Que l'on porte : on paraît aisé et satisfait, mais on souffrira en son for intérieur.

Perroquet
- Que l'on voit ou entend parler : quelqu'un divulgue un secret que l'on croyait bien gardé.

Perruche
- Que l'on voit : exhortation à ne pas se laisser induire en erreur.
- Que l'on porte : on souffre de complexes d'infériorité.

Persil
- On se rend victime de mauvaises spéculations.

Personne (humaine)
- On s'occupe trop de soi : il vaudrait mieux rechercher la compagnie de tiers et se faire des amis.
- Belle que l'on voit ou avec laquelle on a des relations : un plaisir tout particulier vous attend.
- Laide : on vivra quelque chose de laid.
- Joyeuse : chagrin et soucis.
- Triste : on est mêlé aux soucis de tiers ou on est affecté.

Pervenche
- Que l'on cueille et dont on fait une couronne : amitié fidèle.

Pesant
- A porter : on aura des malaises.

Petite centaurée
- Une longue vie

Petit-fils
- Lieu où les enfants se sentent chez eux.

Petit-lait
- Bon pour le cultivateur : pour les autres dommage.

Petit pain
- Bonheur et bénédiction.
- Miettes de petit pain : beaucoup d'argent.
- Chapelure : prestige et estime.

Pétrole
- Que l'on voit : une connaissance peu agréable s'avérera utile.
- Que l'on renverse : une connaissance maintenue pur des motifs d'utilité va conduire à une rupture.
- Que l'on allume ou verse dans le feu : mise en garde contre une grosse étourderie.

Peuplier
- Que l'on voit : on se trouve sur la bonne voie.

Peur
- Cauchemar causé par des troubles de la circulation et cardiaques.
- Avoir peur : chagrin, insuffisance, et un tournant décisif dans la vie.
- D'un fantôme : beaucoup d'énervement.
- Faire peur à quelqu'un : on va se trouver dans une situation critique.

Phare
- Que l'on voit : on se trouvera dans une situation désagréable.

Pharmacie
- Voir une pharmacie de l'extérieur : possibilité de riche mariage.
- Entrer dans une pharmacie et acheter un médicament : perte d'argent.

Phénomène marin
- Beau que l'on voit : on vivra quelque chose d'un charme rare.
- Horrible : on tombera dans une grande gêne.

Philosophe
- Il vaudrait mieux cesser de réfléchir sans fin.

Phonographe
- Que l'on reçoit en cadeau : on est en quête d'un nouvel amour.
- Que l'on entend : heures agréables passées à deux.
- Au moyen duquel on entend sa propre voix : fort désir d'exercer des activités dans la vie publique.
- La voix d'une personne vivante : il faut suivre un conseil que l'on a reçu ou que l'on recevra.
- La voix d'un défunt : le temps va changer.

Photographie
- Voir sa photo : exhortation à mieux se connaître et à corriger ses défauts.
- Celle d'une connaissance : relation durable et heureuse avec cette personne.
- Celle d'une personne étrangère : on fera une nouvelle connaissance importante, si on ne peut pas l'identifier, c'est qu'il s'agit d'une nouvelle connaissance de peu de durée.
- Que l'on fait faire de soi : longue vie.

Photographier
- Amour et mariage. Voir aussi photographie.

Phtisie
- On se trouvera réduit à de maigres ressources.

Piano
- Que l'on achète : on dépensera plus qu'on ne devrait.
- Dont on joue : on perdra son temps à des choses inutiles.

Pie
- Que l'on voit : annonce d'un vol.
- Que l'on capture : on se défendra avec habileté contre ses ennemis.
- Qu'on voit en grand nombre  : on sera calomnié par une femme.
- Que l'on tue : un malentendu sera éclairci.

Pied

- S'il n'y a pas de sens sexuel, plan pour la poursuite de l'existence, dans la mesure où le pied fait des mouvements en avant.
- Avoir un grand pied : on deviendra propriétaire d'immeubles.
- Un pied mince :on a une route fatigante à parcourir.
- un pied malade : on sera retenu par une affaire.
- Un pied sale : maladie.
- Difforme : signe de mépris.
- Etre mordu au pied : jalousie.
- Avoir un pied coupé : honte et raillerie.
- Un gros pied : maladie.
- Laver les pieds : indique une maison propre.
- Les baiser : repentir alliant de pair avec une humiliation.
- Se casser le pied : accident.


Pieds nus
- Marcher pieds nus : la santé s'améliore.
- Dans une eau claire : présage favorable.
- Dans l'herbe humide de rosée : très bon présage.
- Sur des pierres qui font mal : des difficultés s'annoncent dans une entreprise.


Piège
- Presque toujours rêve prémonitoire dont il faut tenir compte.
- Que l'on voit : signe que l'on est en sécurité.
- Dans lequel on tombe : on va tomber amoureux d'une personne qui ne le mérite pas.
- Dans lequel on prend quelqu'un : une chose attendue depuis longtemps va bientôt arriver.  

Piège à souris
- Vide que l'on voit : des tiers essaient de vous calomnier ou de vous tendre un piège.

Pierre
- Que l'on voit : on aura affaire à un entêté.
- Que l'on lance : on sera irrité par l'entêtement d'une autre personne.
- Par laquelle on est atteint : on est soi-même un entête.
- Que l'on broie : on imposera sa volonté.

Pierre à aiguiser
- Il faut veiller à son avantage.
- On aura des querelles avec des tiers.

Pierre de taille équarrie
- On n'a pas de coeur.

Pierre précieuse
- Que l'on voit : on sera exposé à une tentation.
- Que l'on achète : perte.
- Que l'on reçoit en cadeaux : accroissement de la fortune.
- Que l'on possède : on parviendra à de grands honneurs.
- Que l'on porte : on deviendra orgueilleux.
- Que l'on trouve : on tombera dans la pauvreté.
- Que l'on perd : honte.
- Que l'on vend : amélioration de la situation matérielle.

Pierre tombale
- Bonheur en mariage et aisance.

Pigeon
- Doux et tendre en apparence seulement : symbole de l'approche érotique.
- Que l'on entend roucouler : on recevra un bon conseil que l'on devrait absolument suivre : également, présage de l'union de deux personnes qui s'aiment.
- Que l'on voit perché ou courant : on fera la connaissance de personnes jouissant de beaucoup de considération, chez lesquelles on sera le bienvenu.
- Auquel on donne à manger : il faut faire plaisir, d'une manière ou d'une autre, à des connaissances jouissant de beaucoup de considération, car on en sera largement récompensé.
- Que l'on effraie, capture tue ou mange : on perdra par sa faute la bienveillance de connaissances jouissant de beaucoup de considération.
- Que l'on voit voler : grâce aux relations que l'on a avec des personnes jouissant de beaucoup de considération, on se fera de nouvelles connaissances importantes.
- Voir deux pigeons se caresser le bec : amourette ou amitié.
- Voir beaucoup de pigeons : bonheur au foyer.
- Marchand de pigeons : une période de joie approche.

Pigeonnier
- Gain

Pilier
- On défendra un point de vue bien assuré.

Pilules
- Que l'on voit : on fait une faute que l'on devrait corriger.
- Que l'on prend : il faudra tirer les conséquences d'une faute.

Pinceau
- Symbole sexuel et érotique, qui indique sans équivoque des désirs sexuels très forts.
- Que l'on voit : on rencontrera des personnes niaises ou dépourvues de bon sens avec lesquelles il vaudrait mieux ne pas avoir de relations.
- Avec lequel on travaille : il ne faut pas se laisser empêcher de travailler ou de réaliser une idée par des propos niais ou dépourvus de bons sens

Pincettes de cheminée
- On devra effectuer un travail pénible.

Pinson
- Dont on entend le ramage : bon message.

Piocher
- Récompense de travaux fatigants, ascension et succès professionnels ou dans des affaires personnelles.

Pipe
- Que l'on voit : annonce la visite d'un vieil ami.
- Que l'on fume : on fera la découverte surprenante que l'on peut se trouver très bien à son propre foyer également.

Pis
- On sera contraint de partager ce qu'on possède.

Pistolet
- Que l'on voit : il faut s'attendre à une querelle ou inimitié.
- Avec lequel on tire : un ennemi ou adversaire n'ose pas vous affronter ouvertement, et essaie de mener des intrigues contre vous en vous calomniant.
- Presser sur la détente pour atteindre un adversaire ou quelqu'un qui attaque, sans que le coup parte : on est sans défense et sans pouvoir contre une malchance.

Pivoine
- En fleur que l'on voit : bonheur en amour.
- Que l'on reçoit en cadeau : on a quelqu'un qui vous adore en secret.
- Dont on fait cadeau : on est une poule mouillée en amour et on ne devrait pas être si hésitant.
- Que l'on cueille ou jette : un amour va se terminer par une rupture.
- Fanée que l'on voit : un penchant va s'affaiblir.

Place
- Négation d'obstacles.
- Grande que l'on voit : on recevra des appuis dans ses entreprises.

Plage
- Que l'on voit ou sur laquelle on se trouve : beaucoup de changement dans un proche avenir.

Plaindre
- Se plaindre auprès d'une administration : espoir déçu.
- Faire l'objet d'une plainte : contrariété et dissentiments imprévus.

Plaine
- Négation des obstacles.
- Voir une plaine : beaucoup de chance et de joie.
- Voir une plaine au milieu de la forêt : existence apaisante.
- Embrasser une large plaine à partir d'un lieu élevé : on va accéder dans sa vie à des fonctions plus hautes.

Plaisanter
- De jour : on aura des heures de gaieté.
- De nuit : des heures tristes en perspective.

Planche
- Que l'on achète : apporte l'union avec une autre personne.
- Que l'on coupe : annonce une tracasserie.
- Des planches que l'on fixe ensemble : agrandissement de l'affaire ou de l'aisance familiale.
- Avec lesquelles on se déplace sur l'eau : on sortira indemne et sans perte d'un danger qui menace.

Plancher
- Examiner avec soin les plans concernant l'avenir.
- En feu : observer les nerfs de la tête.

Plante
- Que l'on voit : mariage avantageux.
- Jeune que l'on entretient et arrose : on aura une grande famille.

Plantes vénéneuses
- On est poursuivi de méchancetés.

Plâtre
- On recevra de beaux cadeaux.

Pleurer
- On rira quand on sera éveillé.

Plomb

- Que l'on voit : indique une calomnie.
- Que l'on fond : bonheur en amour ou en mariage.
- Dont on porte une lourde charge sur le dos : gain à la loterie et bonnes affaires.

Plombier
- Que l'on est : on devra se tirer soi-même d'une situation difficile.

Plongeur
- Que l'on voit : on sera appelé à prendre une décision grave.
- Que l'on est : de grands avantages que procurera une décision courageuse.

Pluie
- S'interprète comme "Ciel", "Source" et "Eau"; il faut toujours tenir compte de la couleur et de l'état.
- Que l'on voit : des temps meilleurs reviendront.
- Du fait de laquelle on est mouillé : on trouvera le bonheur quelque part où on ne le cherche ni ne l'attend pas.
- Quand le soleil paraît : bonheur mêlé de larmes.

Plume
- La vanité et l'orgueil se parent en rêve également; les plumes d'un blanc pur seules sont le symbole de l'innocence et d'une volonté pure.
- Voir des plumes blanches : on sera lavé d'un soupçon injustifié.
- Des noires : chagrin qui durera longtemps.
- Voir des plumes voler : espoir vain de bonheur.
- Etre paré de plumes : grand voyage.
- Manier un plumeau : vie de famille heureuse.
- Ecrire avec une plume : bonne nouvelle prochaine.
- Porter une plume au chapeau : désirs qui seront satisfaits.
- Plumes de lit : contrariétés.
- En acheter : bonne gestion.

Plumes pour édredon
- Les voir : contrariétés.
- Les acheter : économie prospère.

Poche
- Que l'on voit à une robe ou à un manteau : mise en garde contre trop de négligence dans la garde de choses importantes.
- Dans laquelle on place quelque chose : on perdra quelque chose.
- Dont on sort quelque chose : on retrouvera quelque chose qu'on avait perdu ou mal rangé.
- Dans laquelle on cherche quelque chose que l'on ne trouve pas : surprise désagréable.
- Que l'on perd ou que l'on ne peut pas trouver : on se trouvera dans une situation gênante.
- Perdu ou mal rangée qu'on retrouve : surprise joyeuse.  

Poêle
- Symbole sexuel : puissance.
- Voir un poêle qui chauffe : on aura un appartement confortable ou des relations agréables.
- Éteint : entourage prosaïque, inamical ou froid ou relations avec des personnes telles.
- Que l'on allume : si le feu commence bien à brûler, des heures belles au foyer; si le feu ne prend pas, dissentiments et querelle au foyer.
- Auprès duquel on se réchauffe : on trouvera quelqu'un capable de beaucoup d'amour.
- Auquel on se brûle : une liaison amoureuse entraînera de grosses difficultés.
- Auprès duquel on veut se réchauffer, mais qui est éteint : déceptions en amour.
- Que l'on nettoie et du fait duquel on se salit avec de la suie : une affaire d'amour ou d'amitié portera atteinte à la bonne réputation et au prestige.
- Voir un tuyau de poêle : il faudra encore longtemps pour parvenir à un foyer paisible et confortable.
- Nettoyer un tuyau de poêle et de ce fait, se salir avec de la suie : une affaire d'amour ou d'amitié portera atteinte à la bonne réputation et au prestige.

Poêle (casserole)
- Signe de sexualité ouverte sans la moindre restriction.
- Que l'on voit : on rencontrera de vieilles connaissances.

Poêle à frire
- Que l'on vide : déception.
- Sur le feu pendant la préparation du repas : gain.
- Que l'on lave ou nettoie : on sera satisfait d'une entreprise.

Poêle de faïence
- Chaud près duquel on est assis : on n'a guère envie de travailler.

Poème
- On recevra une réponse négative.

Poids
- Que l'on voit : les affaires marchent bien.

Poignard
- On se sent faible et espère recevoir du renfort; cet instrument est surtout un présage de malheur.
- Voir un poignard : déboires.
- Etre blessé par un poignard : on va apprendre un décès.
- Posséder un poignard : on recevra la nouvelle attendue.
- Avec lequel on blesse quelqu'un : on triomphera d'un adversaire.
- Voir un poignard enfoncé dans le sol : mise en garde contre un danger.
- Taché de sang : on a des ennemis acharnés.

Poing
- Fermé que l'on voit devant son visage : un ennemi prépare une surprise désagréable.
- Que l'on lève contre quelqu'un : on voudrait se trouver au premier plan.
- Que l'on ferme ou que l'on voit : querelle.

Pointe
- Que l'on voit : on aura affaire à un esprit confus.

Poire
- La poire est plus que la pomme un symbole de relations amoureuses; elle indique aussi des relations de caractère général avec d'autres personnes.
- Voir une poire : mariage.
- La manger : deuil.
- Une bonne poire : mariage heureux.
- Une poire véreuse : séparation et tristesse.
- Un poirier en fleurs ou couvert de fruits : une bonne nouvelle va arriver et décider de toute la vie.
- Un poirier avant la récolte : progrès brillants en affaires.

Pois
- Que l'on voit : bon progrès d'une entreprise en cours.
- Que l'on mange : état maladif ou fin d'une affaire.
- Que l'on sème : espoir pour un projet.
- Que l'on mange en soupe : querelle familiale.

Pois de senteur
- Que l'on voit : on sera bientôt las des relations qu'on avait espérées et établies avec une certaine personne; mais on ne peut pas simplement lui tourner le dos.

Poison
- Les pensées sont troublées; il faut être prudent dans ses plans et ses projets.
- Que l'on absorbe : danger en perspective.
- Que l'on donne à quelqu'un : on tombera dans la misère.

Poisson
- Symbole ancien d'espoir et d'essor.
- Que l'on voit : on sera trompé par un malin.
- Voir de gros poissons : on gagnera bien.
- Des petits : insatisfaction.
- D'or : réalisation d'un espoir.
- Manger du poisson : pour les femmes accouchement facile, pour les hommes chances auprès des femmes.
- Capturer un gros poisson : bonnes affaires.
- De petits poissons : tristesse.
- Canne à pêche : gain et espérance.
- Récipient à poissons plein : les affaires marchent bien.
- Marchand de poissons : gain.
- Marché aux poissons : succès.
- Etang à poissons : soucis.

Poisson de mer
- On est tourmenté par des sombres pressentiments.

Poisson rouge
- Que l'on voit : un riche fiancé ou une riche fiancée.
- Que l'on capture : on aura beaucoup de chance.
- Que l'on voit échapper : on manquera une belle chance.

Poivre
- On apprendra des vérités amères.

Poix
- Rêve suscité par la peur que des plans échouent; en général, conséquence d'une digestion irrégulière.
- Que l'on voit : on est dénigré auprès de quelqu'un dont la bienveillance est précieuse.
- Avec laquelle on se salit ou est salit : le succès et le gain que l'on remportera susciteront l'envie.
- D'autres sont salis : d'autres récolteront ce qu'on a semé.
- Avoir de la "poisse" : un plan ou une entreprise seront couronnés de succès.

Pôle nord
- Que l'on voit : mise en garde contre des exagérations; ne pas surestimer les forces dont on dispose dans une affaire.
- Où l'on veut se rendre : on est chargé d'une tâche qui dépasse ses forces.
- Où l'on se trouve : on trouvera une solution à une affaire qui obligera à se casser beaucoup la tête.

Police
- Exhortation à respecter les lois morales quotidiennes; souvent révolte de l'âme contre une criminalité intérieure et une canaillerie personnelle.
- Que l'on voit : mise en garde contre une incorrection que l'on est en passe de commettre.
- Que l'on appelle au secours : on va avoir une explication avec quelqu'un, mais on devrait l'avoir entre quatre yeux.
- A laquelle on a affaire : des désagréments et des restrictions rendent la vie amère.
- Dont on reçoit de l'aide : une affaire désagréable se termine bien, mais elle fait l'objet de commérages superflus.

Pommade
- On se donne un air très différent.

Pomme
- Signe d'amour; bonnes relations en vue ou envisagées.
- Voir une pomme : mariage.
- Manger de bonnes pommes : bonheur dans le mariage.
- Manger des pommes véreuses : séparation et tristesse.

Pommier
- Avant la récolte : progrès brillants en affaires.
- En fleurs ou portant des fruits : nouvelle joyeuse sous peu, qui sera décisive pour toute la vie.

Pommes de terre
- Symbole sexuel masculin; expression de la maturité, de la mort, de l'éphémère.
- Que l'on voit dans un champ par un jour ensoleillé : mariage harmonieux; par un jour de pluie, contrariété chez soi.
- Que l'on récolte : on fera beaucoup pour sa famille.
- Que l'on pèle : on aura un ménage peu dispendieux.:

Pompe
- Que l'on voit : incitation à accomplir un acte devant lequel on éprouve des réticences.
- Que l'on fait marcher : on va trop loin dans une affaire.
- Que l'on essaie sans succès de faire marcher : insuccès en amour en dépit de tous les efforts.
- Que l'on voit actionnée par d'autres : on se verra demander aide ou secours.

Pompiers
- Que l'on voit : on tombera dans une grande détresse.

Pompons
- Que l'on voit : honneurs et prestige en perspective.

Pont
- Très bon présage, si le pont est en bon état.
- Voir un pont : on réussira à trouver un compromis entre des intérêts opposés, se qui constituera un succès.
- Voir plusieurs ponts : contrariété.
- Marché sur un pont : il faut être sur ses gardes.
- Faire une chute quand on se trouve sur un pont : obstacles en affaires.
- Franchir un vieux pont, n'offrant pas de sécurité : on réussira encore à échapper à un danger.
- Franchir un pont très long : grands progrès dans la vie.

Pont-levis
- Que l'on voit : dans une affaire, tout dépendra de la bienveillance d'un tiers.

Populace
- On tombera dans une bagarre.

Porc
- Déductions sur soi-même, souvent aussi sur des tiers.
- Que l'on voit : chance d'une manière générale et au jeu en particulier.
- Que l'on tue : succès matériel aux dépend ou grâce à la trahison d'un tiers; la paix intérieure en est troublée, ce succès ne procurera pas de vraie joie.
- Dont on mange la chair : bon succès dans une affaire.

Porcelaine
- Que l'on voit : un beau foyer.
- Qu'on laisse tomber : le bonheur est actuellement suspendu à un fil très mince.
- Que l'on casse intentionnellement ou en colère : on ne se rend pas compte combien on est bien.
- Trouver des éclats de porcelaine : chance.

Porcelet
- Que l'on voit ou auquel on donne à manger : chance et succès.

Port
- Que l'on voit : pas de soucis dans la vieillesse.
- Dans lequel on entre : réalisation d'un espoir.
- Dans lequel on fait des achats : bonheur après beaucoup de peine.